Bien acheter avec le BOAMP

Le sourcing ou la collecte d’informations

Mise à jour : 02 décembre 2015

Le sourcing, en français la collecte d’informations, consiste à rencontrer les entreprises afin d’évaluer leurs compétences en vue d’un marché public.

Une des règles essentielles de la commande publique réside dans la bonne définition du besoin de l’acheteur public. Pour y parvenir il peut collecter des informations auprès des entreprises. Cette collecte d’informations est plus connue sous le terme anglais sourcing.

La collecte d’informations consiste à rencontrer les entreprises afin d’évaluer leurs compétences en vue d’un marché public. Cette pratique est recommandée tant que les principes de la commande publique sont respectés à savoir la liberté d’accès à la commande publique, l’égalité de traitement des candidats et la transparence des procédures. Néanmoins certaines règles doivent être appliquées pour cette pratique :

  • réaliser la collecte d’informations avant le lancement de la consultation,
  • appliquer le "cône de silence" une fois que la consultation est lancée, c'est-à-dire qu’aucun renseignement ne doit être fourni aux entreprises candidates,
  • rédiger une charte de déontologie en définissant des règles de comportement avec les fournisseurs.

Le sourcing permet à l’acheteur de connaître les technologies et les produits existants sur le marché ainsi que la capacité de chaque entreprise à répondre sans surcoût à son besoin, à la fois en termes de production, de financement et d’innovation.

De leur côté, les entreprises consultées connaissant plus précisément les besoins de l’acheteur et peuvent présenter des offres mieux adaptées. Ces rencontres leur permettent également de se familiariser avec les pratiques de la commande publique.

La collecte d’informations reste une étape facultative du processus d’achat encore et peu répandue. Cependant, elle peut s’avérer judicieuse et très importante pour réaliser l’achat de l’offre économiquement la plus avantageuse.